Coup de coeur BDP

"La deuxième femme", un roman de Louise Mey


Sandrine est une femme torturée : elle ne s'aime pas, se dénigre, ne croit pas en elle. Elle est timide, bafouille, n'ose pas. Tout bascule quand elle rencontre M. Langlois. Elle l'a vu à la télé, pleurant la disparition de sa femme. Elle l'a vu avec son fils Matthias, anéanti. Elle a été touchée, elle l'a rencontré, une histoire est née. Mais la première femme, celle qui a disparue, refait surface. Le monde de Sandrine s'écroule...

Ce roman est particulièrement bien écrit et mené. On suit les pensées de Sandrine, son fonctionnement, ses mécanismes de défense. Les tensions ne se révèlent qu'au fur et à mesure. L'auteure sait parfaitement transcrire le phénomène d'emprise et les mécanismes de le violence, qu'elle soit physique ou psychologique. Un roman noir d'une tension psychologique redoutable. Un roman nécessaire quand on sait qu'au moins 123 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint.

La deuxième femme, Louise Mey, Le Masque, 2020, 332 p., 20 €.


© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés