Coup de coeur BDP

Marina Tsvétaïéva, mourir à Elabouga, un roman de Vénus Khoury-Ghata


Immense poète russe, Marina Tsvétaïéva voua toute sa vie aux mots et à la poésie. Hantée par les drames familiaux et ballottée par les aléas de l'histoire, intransigeante dans ses désirs et son amour de la liberté, la vocation de Marina Tsvétaïéva restera inébranlable.
Vénus Khoury-Ghata s'est passionnée pour cette âme rebelle. Accompagnant l'irréductible de Moscou à Elabouga, en passant par Prague, Berlin ou Paris, elle fait ainsi revivre tout un monde où l'on croise aussi bien Boris Pasternak, Rainer Maria Rilke, que Anna Akhmatova, ou Ossip Mandelstam...

Ce roman nous plonge dans la liberté, l’incandescence de Marina Tsvétaïéva, dans la lutte d’une femme pour rester ce qu’elle est profondément et malgré tout : une poète.
Nous vous conseillons de lire les poèmes de Marina Tsvétaïéva pour retrouver le feu, l’urgence et la force qui la caractérisent.

Marina Tsvétaïéva, mourir à Elabouga, Vénus Khoury-Ghata, Mercure de France
2018, 208p., 15,50 €.


© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés