Coup de coeur BDP

Marx et la poupée, premier roman de Maryam Madjidi


Dans ce roman autobiographique, Maryam Madjidi décrit avec subtilité et douleur le déracinement, ainsi que les difficultés de l’assimilation. Depuis le ventre de sa mère, elle vit les premières heures terribles de la révolution iranienne. Six ans plus tard, c’est l’exil en France, la solitude, la perte des repères et la peine dans les yeux de ses parents. Entre temps, elle aura déjà vécu de nombreux moments douloureux. Et puis ensuite, il faut se reconstruire, n’étant plus persane, ne parvenant pas à être complètement française.

Porté par une langue magnifique, entre la fable et le roman, ce texte émeut et transporte, donnant écho aux tragédies politiques : "Je déterre les morts en écrivant. […] Ça pue parfois. L’odeur de la mort et du passé est tenace. Je me retrouve avec tous ces morts qui me fixent du regard et qui m’implorent de les raconter. Ils vont me hanter comme mon père, qui se réveillait en sueur chaque nuit durant des années. Invisibles, ils suivent mes pas. Parfois, je me retourne brusquement dans la rue et je vois des bouches effacées".

Marx et la poupée, Maryam Madjidi, Le nouvel Attila, 2017, 18 €.


© Département de Maine-et-Loire - Tous droits réservés