« C'est l'histoire d'un amour à rebours. Une passion platonique mais éternelle entre deux êtres. D'un côté, il y a Ana. Sexagénaire charismatique, ancienne maire tout juste retraitée, mariée et maman. Une battante au grand cœur qui impose le respect. De l'autre, il y a Zeno. Célibataire endurci, libraire proche de la retraite et doctorant en physique qui aura mis quarante ans pour terminer sa thèse. Un esprit libre et voyageur, aussi séduisant que mystérieux. Au fil des années, ils ont tissé ensemble un amour impossible et intarissable. Tout en égrainant les excuses qui ont empêché qu'elle ne prenne forme, on remonte le temps de cette romance et de ses méandres... jusqu'à sa source. »

Tomoyo apprend avec stupeur le suicide de son amie Mariko à qui elle vouait une profonde admiration. Afin de lui rendre un dernier hommage et de ne pas laisser ses cendres à son père qui se montrait si violent avec elle, elle se rend au domicile de la défunte et vole l'urne funéraire. Elle entame ensuite un périple à la recherche du lieu idéal où disperser les cendres de son amie.

New Jersey, 1918. Le radium, substance réfléchissante découverte par Marie Curie, connait un succès phénoménal dans le monde de l’industrie américaine. Une usine embauche un groupe de jeunes femmes pour peindre au radium des cadrans de montres, sans leur fournir de protection. Quelques années plus tard, alors que de nombreuses ouvrières commencent à souffrir de graves problèmes de santé, les victimes entreprennent de poursuivre leur employeur en justice.