Aki s'est perdu et ne retrouve plus le chemin pour rentrer chez lui. Dans les rues, tous se montrent indifférents à son sort, sauf Jizo, un étrange garçon qui semble surgi de nulle part. Aki peine à lui faire confiance malgré son grand sourire, d'autant qu'il sait qu'une effroyable sorcière s'en prend aux enfants à la tombée de la nuit.

Califat d'Al Andalus, Espagne, année 976. Voilà près de soixante ans que le califat est placé sous le signe de la paix, de la culture et de la science. A la mort du calife tout bascule. Le vizir Amir prend le pouvoir mais pour avoir un soutien politique, il s’associe aux extrémistes religieux qui lui demandent de bruler les livres de la bibliothèque de Cordoue. Tariq, l’eunuque, employé à la bibliothèque, décide de sauver ce qu’il peut à dos de mulet et de s’enfuir.

Madoka est un petit garçon. Mais ce qu’il préfère, ce sont les peluches et les robes que lui confectionne sa sœur. Hélas, ses camarades n’ont pas toujours réussi à comprendre ses goûts et cela lui a parfois causé du tort. Aussi, quand suite à un déménagement, il se retrouve dans une nouvelle classe, il se promet de se comporter « comme un garçon ». Mais Itsuki, sa voisine de classe qui ne se sent pas très à l’aise avec ce qu’on attend des filles, remarque très vite Madoka. Et si c’était le début de leur histoire d’amitié ?

La mythique région des houillères, aujourd'hui. Au beau milieu des anciennes mines dont il ne reste que les installations abandonnées, un quartier se meurt. C'est dans ce contexte plus que difficile qu'une bande de gamins va redonner de l'espoir à toute une rue. Tout commence un jour encore plus gris que les autres ou Rem et Novak, deux gosses inséparables dont le foot est le seul moyen d'expression, d'évasion, fuguent de chez eux pour échapper au marasme ambiant, et se réfugient, au-delà des grillages dans une ancienne mine abandonnée.