Alice s’ennuie dans sa vie morne et stricte de l’Angleterre des années 30. Quand ce jeune américain se présente avec son père pasteur, elle s’empresse de l’épouser. Quelles opportunités s’offrent enfin à elle au-delà de l’océan !
Mais arrivé au fin fond du Kentucky, ses rêves et espoirs d’une nouvelle vie palpitante s’écroulent. Et ce n’est pas mieux dans son couple.

Rosa quitte son Espagne natale pour rejoindre le pays basque pour devenir couseuse d’espadrille et échapper à sa condition.
Jusqu’à ce qu’elle croise la route de Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres et des jarretières. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ?
Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, elles n’auraient jamais dû croiser sa route. Pourtant, ces femmes ont changé sa vie.

Depuis qu'il a appelé la police pour un billet de banque suspect, le gérant pakistanais de la supérette de Franklin Heights, un quartier au nord de Milwaukee, est hanté par l'image de la mort atroce de son client, un Noir, étouffé par le genou d'un agent. Le portrait d'Emett, l'homme assassiné, se dessine à travers différentes voix qui s'élèvent, succédant au monologue tourmenté du commerçant.

« Francie a huit ans quand la dépression de sa mère, Elaine, vient bouleverser à jamais son existence. Recueillie par son oncle et sa tante, Francie grandit entourée d’affection auprès de sa cousine Vicky. Malgré tout, elle vit une jeunesse singulière, détachée du réel, habitée par la peur de la folie. Mère et fille tracent dès lors leur chemin : l’une survit, l’autre se construit en s’efforçant de « ralentir le monde » et de sonder ses souvenirs d’enfance. »