Dans les années 1960, Oliva Denaro a 15 ans et vit à Martonara, un petit village sicilien où elle se plaît à étudier et à rêver de liberté. Devenue femme, elle doit selon la tradition prendre un mari mais refuse d'épouser Paterno qui, furieux de son rejet, la viole. Pour sauver son honneur, la loi exige qu'elle se marie avec son agresseur mais, soutenue par son père, elle se révolte.

Après le suicide de Vera Lind, matriarche d'une riche famille norvégienne, Sasha, sa petite-fille, se met en quête d'un manuscrit dans lequel la défunte révèle des secrets de jeunesse et le naufrage d'un express côtier pendant la Seconde Guerre mondiale. Aidée par son cousin de Bergen et par Johnny Berg, un ancien agent du service des renseignements, elle plonge dans le passé.

Les pensionnaires de la Maison du lion, un centre de soins palliatifs situé sur l'île aux citrons, dans la mer intérieure du Japon, sont invités à quitter ce monde tels des convives rassasiés en choisissant, lors d'un goûter servi le dimanche, le mets qu'ils souhaitent savourer une dernière fois. En ce lieu, ils partagent leurs peurs et leurs petits bonheurs dans l'attente sereine de la mort.

"Trois histoires d’amour, un lanceur d’alerte, une adolescente égarée, deux processions, Bouddha et Confucius, un journaliste ambitieux, une mort tragique, le chat Joseph, une épouse impossible, un sale trafic, une actrice incognito, une descente aux enfers, cet imbécile de Doueiri, un accent mystérieux, la postière de Lamberghem, grosse promotion sur le linge de maison, le retour du passé, un parfum d’exotisme, une passion soudaine et irrésistible" : voilà ce qu'annonce la quatrième de couverture. Le ton est donné ! Partons à la rencontre de la famille Pelletier : les parents, Louis et Angèle, qui possèdent une savonnerie à Beyrouth et leurs quatre enfants Jean, François, Étienne et Hélène.

Léonard, vieil homme veuf et solitaire, est rejeté par ses enfants en raison de son passé, infidèle et grand buveur. Quand il fait un infarctus, il voit sa vie défiler sans espoir de salut. Ailleurs, Zoé, 10 ans, attend le retour de sa mère de l'hôpital. Celle-ci a sombré dans la catatonie. La petite fille enquête pour sauver sa mère. Les destins de Léonard et de Zoé s'entremêlent.

Maurice. Sur l'île à feu et à sang, le caïd Zigzig tient dans ses bras une fillette ensanglantée. Le roman rembobine et suit Zigzig ainsi que trois autres personnages, un homme las de la vie, sa nièce et une femme qui vient de quitter son mari, jusqu'à ce que leurs destins se mêlent. Il remonte aussi le cours de l'histoire, montrant comment les logiques du monde moderne ont saccagé cette terre.

Gravement malade, Edith a choisi de se faire euthanasier en Suisse, dans la ville de Bâle. Ses quatre enfants et son mari l'accompagnent vers sa dernière destination et racontent la manière dont ils traversent cette épreuve, entre leur volonté d'offrir d'ultimes moments de joie et leur détresse face à la perte irréductible de celle qu'ils aiment.

L'éditeur Delafeuille doit trouver le livre idéal pour la rentrée littéraire. Son attention se porte sur le roman de Luc, un auteur misogyne qu'il connait bien. Le texte est consacré à Delphine, la femme de Luc, dont l'éditeur s'éprend éperdument autant dans les lignes du roman que dans la vraie vie. Bien que tous lui rappellent l'impossibilité d'une idylle entre eux, son obsession grandit.