Née en URSS, Polina est arrivée en France après la chute du bloc communiste. Ses parents s'installent à Saint-Etienne et la petite fille devient Pauline. Ses deux prénoms symbolisent sa double identité et marquent son tiraillement entre France et Russie. Devenue adulte, elle entreprend des démarches afin de reprendre officiellement son prénom de naissance. Premier roman. Prix Femina des lycéens 2022.

Dans les Pyrénées, les gendarmes Louise Caumont et Violaine Menou enquêtent sur la mort d'une jeune femme enceinte. Cette dernière courait à perdre haleine sous la pluie durant une tempête hivernale quand elle a été percutée par une camionnette. Peu avant de mourir, elle a prononcé quelques mots en anglais, "save the others".

A Paris, Salomé, 14 ans, vit dans un appartement avec son père, un policier qui n'est jamais là, sa mère, une hôtesse de l'air qui a pris le large, et sa sœur qui est amoureuse et très occupée. Livrée à elle-même, elle sillonne le quartier Stalingrad avec son skate, transportant parfois de la drogue pour des clients. La jeune fille, inquiète pour sa mère, est bientôt confrontée au danger.

Les parcours de Mohand-Saïd Aït-Taleb, le père de l'auteur, et celui de Xavier Le Clerc, né Hamid, s'entrecroisent. Analphabète, courageux et volontaire, Mohand-Saïd entre comme manœuvre à la Société métallurgique de Normandie en 1962. Né en Kabylie en 1979, Xavier rejoint son père en France, découvre la littérature et la langue française. Adulte, il change de nom pour progresser socialement. Prix littéraire de la Grande Mosquée de Paris 2022 (catégorie roman).

« Francie a huit ans quand la dépression de sa mère, Elaine, vient bouleverser à jamais son existence. Recueillie par son oncle et sa tante, Francie grandit entourée d’affection auprès de sa cousine Vicky. Malgré tout, elle vit une jeunesse singulière, détachée du réel, habitée par la peur de la folie. Mère et fille tracent dès lors leur chemin : l’une survit, l’autre se construit en s’efforçant de « ralentir le monde » et de sonder ses souvenirs d’enfance. »

Paris, un soir de canicule du mois d'août. Johar et son compagnon sont invités à dîner au domicile d'Etienne, le partenaire de Claudia, une grande timide qui, depuis qu'elle a emménagé chez lui quelques mois plus tôt, se comporte en parfaite femme d'intérieur malgré son désir rentré de s'échapper. Quant à Johar, qui vient de décrocher le poste de ses rêves, elle peine à se réjouir. Premier roman.

La découverte d'une ancienne photographie permet à la narratrice de revenir sur la vie de Madeleine, sa tante. Dans les années 1950, cette dernière suit son mari à Douala, au Cameroun, où elle découvre un univers bien différent du sien. Elle y fait aussi la rencontre d'Yves Prigent, un homme qui l'attire profondément.

Prix des Libraires de Nancy-Le Point 2023, Grand prix du roman de l'Académie française 2023.

Au grand jeu du destin, Mimo a tiré les mauvaises cartes. Né pauvre, il est confié en apprentissage à un sculpteur de pierre sans envergure. Mais il a du génie entre les mains.
Toutes les fées ou presque se sont penchées sur Viola Orsini. Héritière d'une famille prestigieuse, elle a passé son enfance à l'ombre d'un palais génois. Mais elle a trop d'ambition pour se résigner à la place qu'on lui assigne.
Ces deux-là n'auraient jamais dû se rencontrer. Au premier regard, ils se reconnaissent et se jurent de ne jamais se quitter. Viola et Mimo ne peuvent ni vivre ensemble, ni rester longtemps loin de l'autre. Liés par une attraction indéfectible, ils traversent des années de fureur quand l'Italie bascule dans le fascisme. Mimo prend sa revanche sur le sort, mais à quoi bon la gloire s'il doit perdre Viola ? (4e de couverture)